Librairie l'Arbousier, 20 ans d'échanges et de rencontres. Une librairie, deux espaces, un site internet.

La librairie l'Arbousier à Oraison vous accueille du mardi au samedi de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h00, le dimanche de 10h00 à 12h30.

La librairie l'Arbousier à Lurs rouvre le vendredi 5 juin. Nouveaux horaires. Du jeudi au lundi, l'après-midi de 15h00 à 18h00, le samedi et le dimanche, ouvertures supplémentaires, le matin de 11h00 à 12h00.

Restez informés, abonnez-vous à la newsletter au bas de cette page.

Pour plus d'informations, contactez-nous au 04.92.78.61.08 ou par mail : librairielarbousier@orange.fr

 

Maria Borrély, 1890-1963
EAN13
9782917141250
ISBN
978-2-917141-25-0
Éditeur
PAROLE
Date de publication
Collection
Le temps d'apprendre
Dimensions
16 x 13 x 0 cm
Poids
100 g
Code dewey
843.912
Fiches UNIMARC
S'identifier

Maria Borrély

1890-1963

De

Parole

Le temps d'apprendre

Offres

La biographie sans fard d’une Maria Borrély sans fard. C’est ce que nous offre Paulette Borrély, sa belle-fille. Une biographie qui nous révèle, de l’intérieur, la femme d’idées, de convictions, d’engagement, d’enseignement. Une femme passionnée qui ne laisse jamais la femme de lettres faire de l’ombre aux autres, de la même façon que ses romans, qui décrivent si magnifiquement les paysages, ne cachent jamais le pays et ceux qui le font. De la maladie de l’enfance au Pacifisme, de l’enseignement à la Résistance, de l’émerveillement face à la nature à la remise en cause permanente, on découvre une Maria Borrély qui va jusqu’à réécrire ses romans, bien après leur publication.
«J’habite depuis longtemps dans sa maison, dans ses meubles, dans son univers, j’ai entre mes mains des documents d’archives, des manuscrits inédits… réaliser cette biographie était pour moi un devoir. Ce long travail de recherche, je l’ai fait avec passion, avec le souci constant d’être toujours au plus près de la vérité.» Lire un extrait.

Paulette Borrély est née en 1930. Fille d’éleveur de brebis de Peyresc dans les Alpes-de-Haute-Provence, elle va, sans le savoir, suivre un chemin parallèle à celui de Maria Borrély. À sa sortie de l’École Normale de Digne en 1951, elle est nommée institutrice dans un hameau d’Allos, Le Bouchier. C’est au cours de ce premier poste qu’une collègue lui fait découvrir Maria Borrély au travers de son roman «Le dernier feu». Il lui faudra épouser Pierre, le fils cadet de Maria, qu’elle a connu au collège de Sisteron où il est professeur de philosophie et elle professeur d’éducation physique, pour faire une vraie et unique rencontre avec Maria Borrély au cours d’un repas de famille. Elle garde cependant le souvenir d’une personne simple, généreuse et ouverte aux autres.
S'identifier pour envoyer des commentaires.