Librairie l'Arbousier : 20 ans d'échanges et de rencontres, en librairie à Oraison et sur internet quand vous voulez où vous voulez.

Soyez informés, abonnez-vous à la newsletter au bas de cette page ou consultez notre page Facebook.

Plus d'informations ? Contactez-nous au 04.92.78.61.08 ou par mail : librairielarbousier@orange.fr

 

Séparés - Des enfants dans la guerre, 1920-1950 - N° 24
EAN13
9782381910529
ISBN
978-2-38191-052-9
Éditeur
Anamosa
Date de publication
Collection
RHEI
Nombre de pages
206
Dimensions
23,1 x 20,1 x 1,4 cm
Poids
490 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Séparés - Des enfants dans la guerre, 1920-1950 - N° 24

Anamosa

Rhei

Offres

Autre version disponible

Enfants-soldats, enfants cachés, déplacés, réfugiés, détenus ou déportés, orphelins de guerre... les enfants en temps de guerre, séparés de leur milieu familial sont à la fois victimes et acteurs de l'histoire. C'est l'un des enseignements de la recherche foisonnante sur la figure de l'enfant dans la guerre, crucial pour comprendre le vécu contemporain de millions d'entre eux.
Cachés, déplacés, réfugiés, déportés, orphelins, adolescents combattants... La séparation de la famille est l'un des aspects majeurs de ce que la guerre fait aux enfants. En plongeant dans les archives d'administrations internationales ou étatiques, dans celles d'institutions éducatives ou humanitaires, ainsi que dans des sources produites par les enfants eux-mêmes, les articles réunis dans ce numéro étudient à plusieurs échelles les expériences enfantines de cette séparation pendant et au lendemain de différents conflits du xxe siècle. Les autrices, spécialistes de l'histoire de l'enfance et des conflits contemporains, explorent la rupture des liens familiaux mais aussi leur reconfiguration. Elles interrogent les enjeux que cristallise cette jeunesse, en particulier lors des sorties de guerre, où elle peut autant inquiéter qu'incarner le monde nouveau qui doit émerger des ruines. Elles questionnent les traces que peut laisser cette dislocation familiale dans la mémoire et l'itinéraire des individus qui l'ont vécue.À l'heure où l'Europe peine à accueillir dignement de " jeunes migrants " ou " mineurs non accompagnés " chassés de chez eux par les conflits armés, à l'heure où elle redécouvre sur son propre sol la guerre et ses conséquences sur les plus jeunes, penser l'expérience enfantine de la séparation en temps de guerre s'avère indispensable.
S'identifier pour envoyer des commentaires.