Librairie l'Arbousier : 20 ans d'échanges et de rencontres, en librairie à Oraison et sur internet quand vous voulez où vous voulez.

Soyez informés, abonnez-vous à la newsletter au bas de cette page ou consultez notre page Facebook.

Plus d'informations ? Contactez-nous au 04.92.78.61.08 ou par mail : librairielarbousier@orange.fr

 

Retour rue Krochmalna, Roman
EAN13
9782234092587
ISBN
978-2-234-09258-7
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
La cosmopolite
Nombre de pages
416
Dimensions
21,5 x 13,5 x 2,4 cm
Poids
380 g
Langue
français
Langue d'origine
yiddish
Fiches UNIMARC
S'identifier

Retour rue Krochmalna

Roman

De

Stock

La cosmopolite

Offres

Autre version disponible

Varsovie, début du XXe  siècle. Après avoir fait fortune en Argentine, Max et Flora rentrent au pays chercher de la « marchandise » pour leur fabrique de sacs à mains, qui n’est autre que la première étape vers le bordel local. La marchandise – c’est-à-dire des filles –, Flora, experte en la matière, la choisira, et Max s’assurera qu’elle a bien toutes les qualités requises… À peine arrivés, ils renouent avec leurs vieux amis, Meir et Leah, membres éminents de la pègre de Varsovie, tout disposés à les aider dans leur recherche. 

 

Quand Meir lui présente une très jeune fille innocente et pleine de grâce, Rashka, Max est sous le charme. À tel point qu'il aimerait la garder pour lui seul. Flora, sentant venir le danger, renoue avec un ancien amant tandis que Max promet mariage et enfant à Rashka – passant sous silence le fait qu’il est déjà marié – et la convainc de s'enfuir avec lui à Paris. Paris, qui se transforme très vite en Otwock, petite bourgade sans intérêt à deux pas de Varsovie. Malgré les qualités de sa jeune maîtresse, Max ne tarde pas à s’ennuyer de ses amis truands, de leurs combines louches et des tavernes de la rue Krochmalna, et décide de rentrer à Varsovie, quitte à devoir affronter la justice et l’ire de Flora.

 

Est-ce-que tout cela peut bien finir ? Non, certainement pas, sinon ça ne serait pas du Singer !

 

Dans ce nouveau roman inédit, Singer renoue avec ses thèmes de prédilections et signe un texte foisonnant et haut en couleurs – avec le noir en dominante – qui n’est pas sans rappeler l’univers de  Keila la Rouge. 

 

Traduit de l’anglais par Marie-Pierre Bay et Nicolas Castelnau-Bay
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Isaac Bashevis Singer