Librairie l'Arbousier, 20 ans d'échanges et de rencontres. Une librairie, deux espaces, un site internet.

La librairie l'Arbousier à Oraison vous accueille du mardi au samedi de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h00, le dimanche de 10h00 à 12h30.

La librairie l'Arbousier à Lurs rouvre le vendredi 5 juin. Nouveaux horaires. Du jeudi au lundi, l'après-midi de 15h00 à 18h00, le samedi et le dimanche, ouvertures supplémentaires, le matin de 11h00 à 12h00.

Restez informés, abonnez-vous à la newsletter au bas de cette page.

Pour plus d'informations, contactez-nous au 04.92.78.61.08 ou par mail : librairielarbousier@orange.fr

 

La soustraction des possibles
EAN13
9782363391223
ISBN
978-2-36339-122-3
Éditeur
Finitude
Date de publication
Nombre de pages
386
Dimensions
22 x 15 x 3 cm
Poids
542 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La soustraction des possibles

De

Finitude

Offres

On est à la fin des années 80, la période bénie des winners. Le capitalisme et ses champions, les Golden Boys de la finance ont gagné : le bloc de l'Est explose, les flux d'argent sont mondialisés. Tout devient marchandise, les corps, les femmes, les privilèges, le bonheur même. Un monde nouveau s'invente, on parle d'algorithmes et d'OGM. A Genève, Svetlana, une jeune financière prometteuse, rencontre Aldo, un prof de tennis vaguement gigolo. Ils s'aiment mais veulent plus. Plus d'argent, plus de pouvoir, plus de reconnaissance. Leur chance, ce pourrait être ces fortunes en transit. Il suffit d'être assez malin pour se servir. Mais en amour comme en matière d'argent, il y a toujours plus avide et plus féroce que soi.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

29 avril 2020

Au-delà du propos sur la marche du monde tel qu'il va (mal), c'est avant tout un ton qu'on aime suivre où bon lui semble. Guillaume

Lire la suite

6 avril 2020

amour, banque

J’ai dévoré ce roman comme une pâtisserie jamais écœurante. Est-ce le cadre ? Est-ce le cadre ? Genève et ses banques, ses couples sans difficultés financières, ses femmes aux corps parfaits, ses salons feutrés. Sont-ce les personnages ? Aldo prof ...

Lire la suite