Librairie l'Arbousier, 20 ans d'échanges et de rencontres. Une librairie, deux espaces, un site internet.

La librairie l'Arbousier à Oraison vous accueille du mardi au samedi de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00, le dimanche de 10h00 à 12h30.

La librairie l'Arbousier à Lurs vous accueille le jeudi et vendredi de 15h00 à 18h00, le samedi de 11h00 à 12h30 et de 15h30 à 17h30, le dimanche de 10h00 à 12h30 et de 15h00 à 17h30.

Restez informés, abonnez-vous à la newsletter au bas de cette page ou consultez notre page Facebook.

Pour plus d'informations, contactez-nous au 04.92.78.61.08 ou par mail : librairielarbousier@orange.fr

Poésie, etc.
EAN13
9782373090635
ISBN
978-2-37309-063-5
Éditeur
L'Échappée
Date de publication
Nombre de pages
528
Dimensions
19 x 13 x 0 cm
Poids
1 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Poésie, etc.

L'Échappée

Offres

« Poésie, etc. » rassemble un ensemble de citations choisies par Guy Debord, dont les auteurs ne sont parfois aucunement des poètes. Mais elles se caractérisent toutes par un regard lyrique sur l’existence, et une concision qui les font accéder avec plus d’intensité et d’immédiateté au cœur de ce qui nous bouleverse.
L’importance de la poésie et de la littérature dans les lectures de Guy Debord apparaît très tôt et ne se démentira jamais tout au long de son œuvre. On y croisera entre autres, cités ou détournés, Baudelaire, Bossuet, Joyce, Pessoa, Shakespeare, Swift, Ronsard, Apollinaire, Breton, Villon, Éluard, Lautréamont, Cravan... Le recours à ces références donne à son travail de critique sociale une immense force de frappe, car directement et indissolublement lié à ce qui touche le plus intimement l’être humain.
L’utilisation du langage poétique est en effet toujours associé, chez Debord, au projet révolutionnaire qu’il nourrit. Pour lui, cependant, « il ne s’agit pas de mettre la poésie au service de la révolution, mais bien de mettre la révolution au service de la poésie », afin d’en assurer le renouveau, la pénétration dans la vie quotidienne – en un mot : la réalisation –, et d’abolir ainsi la séparation entre la poésie et la vie vécue.
S'identifier pour envoyer des commentaires.