Librairie l'Arbousier, 20 ans d'échanges et de rencontres. Une librairie, deux espaces, un site internet.

La librairie l'Arbousier à Oraison vous accueille du mardi au samedi de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h00, le dimanche de 10h00 à 12h30.

La librairie l'Arbousier à Lurs rouvre le vendredi 5 juin. Nouveaux horaires. Du jeudi au lundi, l'après-midi de 15h00 à 18h00, le samedi et le dimanche, ouvertures supplémentaires, le matin de 11h00 à 12h00.

Restez informés, abonnez-vous à la newsletter au bas de cette page.

Pour plus d'informations, contactez-nous au 04.92.78.61.08 ou par mail : librairielarbousier@orange.fr

 

La peste
EAN13
9782070360420
ISBN
978-2-07-036042-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Folio (42)
Nombre de pages
313
Dimensions
1 x 1 x 0 cm
Poids
170 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

- Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ?
- J'attends le résultat des analyses.
- Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carrière en Chine, et j'ai vu quelques cas à Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment... Et puis, comme disait un confrère : «C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident.» Oui, tout le monde le savait, sauf les morts. Allons, Rieux, vous savez aussi bien que moi ce que c'est...
- Oui, Castel, dit-il, c'est à peine croyable. Mais il semble bien que ce soit la peste.

Oran, dans les années 1940. Le docteur Rieux est témoin de l'apparition de rats dans les rues. La ville est mise en quarantaine, pour ne pas que la peste se propage. La chronique de cette épidémie et des comportements qu'elle suscite est relatée. Une représentation transposée de l'occupation allemande en France et de la Résistance.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

9 mai 2020

Avant nous ... Magistral

A Oran, dans les années 1940, un narrateur relate le quotidien et la lutte d'une ville prisonnière de la peste. Le fléau, aussi imprévu et aussi prévisible qu'une guerre, confronte chacun à des choix, à l'attente, à un présent sans ...

Lire la suite

28 avril 2020

Cela avait commencé tranquillement, lors d'un printemps comme les autres. Quelques malades, quelques décès. Rien de grave, rien d'important, pas de quoi bouleverser le quotidien, pas de quoi se sentir concerné. Et puis, le nombre de malades a augmenté, s'est ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Albert Camus