Librairie l'Arbousier : 20 ans d'échanges et de rencontres, en librairie à Oraison et sur internet quand vous voulez où vous voulez.

Soyez informés, abonnez-vous à la newsletter au bas de cette page ou consultez notre page Facebook.

Plus d'informations ? Contactez-nous au 04.92.78.61.08 ou par mail : librairielarbousier@orange.fr

 

Lettres de chair

Peter James

Pocket

  • 1 juillet 2018

    Fin d'année difficile pour le commissaire Roy Grace qui doit s'occuper du déménagement de sa petite famille vers une maison à la campagne, tout en gérant pas moins de deux affaires criminelles. En effet, une jeune fille a été enlevée à Brighton. Ses jours sont peut-être en danger. Parallèlement, le corps d'une femme non identifiée vient d'être découvert dans le lagon de Hove. Le squelette semble avoir été enterré il y a plus de trente ans. À priori, aucun rapport entre les deux affaires et pourtant Roy Grace a un mauvais pressentiment. Et si un tueur en série sévissait dans sa ville ? L'homme aurait tué dans le passé, toujours des femmes, âgées d'une vingtaine d'années, brunes aux cheveux longs. Il aurait ensuite fait une très longue pause pour reprendre ses activités en ce mois de décembre pluvieux, où toutes les jeunes filles brunes de Brighton sont désormais en danger. Roy Grace doit faire vite s'il veut éviter d'autres meurtres.

    Revoilà le commissaire Roy Grace de la police du Sussex et du Surrey dans une trépidante onzième enquête, une chasse à l'homme, mais un homme intelligent, retors, rusé, insaisissable. Il lui faudra toute la ténacité qu'on lui connaît pour l'identifier et lui faire cesser ses activités meurtrières. Et pourtant, il aurait de nombreuses raisons d'avoir la tête ailleurs. La bonne volonté de son épouse défaille alors qu'elle doit s'occuper seule d'un déménagement et d'un bébé encore au sein et qui ne fait toujours pas ses nuits. Le commissariat accuse encore le choc après le décès d'un des leurs. Cassian Pewe, son nouveau supérieur, semble jovial ; mais Grace redoute le coup fourré. Et, cerise sur le gâteau, il pourrait bien être bigame !

    Un très bon tome où Peter James, comme à son habitude, mêle enquête survoltée et éléments de la vie privée de son commissaire. La femme disparue du policier se rapproche et les mystères qui l'entourent pourraient être levés bientôt. Ou pas. Car Peter James ne semble pas vraiment décider à en finir avec son intrigue secondaire. À suivre.